La dyslexie, c'est quoi?


"La dyslexie? Bien sûr que je connais ça!  C'est lorsqu'on inverse les lettres en lisant."
Et bien, ce n'est pas vraiment cela...  En fait, c'est bien plus que ça!


La dyslexie est un trouble d'apprentissage en lien avec le langage écrit ce qui touche donc la l'écriture, mais aussi la lecture. Ce trouble est présent dès la naissance, est permanent et on ne sait toujours pas avec précision ce qui en est la cause exacte.  Plusieurs chercheurs prétendent que ce serait en partie neurologique et génétique. Près de 6% de la population serait dyslexique.  Les garçons seraient plus touchés que les filles et les gauchers pareillement.



Les gens atteint de dyslexie ont généralement un très bon raisonnement et une excellente habileté visuo-spatiale en 3D.  Ils sont créatifs, curieux, tenaces et intuitifs.



Les troubles dyslexiques peuvent s'observer selon les deux voies d'accès à la lecture:
- La voie d'adressage ou lexicale (appelé aussi dyslexie de surface)
C'est la reconnaissance globale des mots pour nous permettre de lire rapidement et avec fluidité sans décortiquer à chaque lecture toutes les syllabes.  
Par exemple, je peux lire très vite "enseignant" car je connais ce mot, je l'ai déjà vu, déjà lu.  Je n'ai pas besoin de m'y attarder, de réfléchir au son que forme chaque syllabe et de le lire ainsi: "en-sei-gnant".

- La voie d'assemblage ou phonologique
C'est la correspondance que l'on fait des lettres (des graphèmes) avec leur son (leur phonème).  
Par exemple, je ne pourrai lire globalement les mots d'une langue qui m'est inconnue, car je ne les ai jamais vus ou entendus.  Je devrai alors m'attarder et réfléchir au son de chaque syllabe pour m'assurer de bien les prononcer.


Il peut donc y avoir trois formes de dyslexies:
1- la dyslexie lexicale (la voie d'adressage est atteinte)
2- la dyslexie phonologique (la voie d'assemblage est atteinte)
3- la dyslexie mixte (les deux voies sont touchées)


La lecture étant intimement reliée à l'écrit, on pourra observer des difficultés aussi en écriture.  On parlera alors de dyslexie-dysorthographie.  
-  Quand la voie phonologique est touchée, l'enfant aura de la difficulté à reproduire les sons à l'écrit.  
-  Si la sphère lexicale est atteinte, l'enfant éprouvera des problèmes à mémoriser l'orthographe d'usage des mots de vocabulaire.


En d'autres mots, 
la personne dyslexique 
a tout le potentiel intellectuel nécessaire, 
mais ne peut l'actualiser principalement
au niveau de la lecture et de l'écriture.



un trouble intellectuel,
une anomalie auditive ou visuelle,
 de la paresse,

 un manque d'intérêt, 
un manque de stimulation de la part des parents,
le résultat d'un mauvais enseignement.


Voici quelques-uns des principaux signes de la dyslexie:

- problèmes à mémoriser les lettres de l'alphabet et les sons qui y sont associés
- difficulté à reconnaître la droite de la gauche et à se rappeler des notions directionnelles
- lecture lente et saccadée
- changement, ajout ou retrait de mots pendant la lecture
- inversion de lettres lors de la lecture (inverser, renverser ou transposer les lettres)
- fatigabilité à la tâche plus rapide que ses pairs
- compréhension de lecture ardue si celle-ci ne lui est pas lue
- désorganisation facile
- difficultés avec la notion de temps (jours, saisons, heures, minutes...)

- difficultés à mémoriser les mots du lexique mathématique, les tables, les faits historiques (dates, noms, lieux) et scientifiques
-  problèmes à appliquer les règles grammaticales
- difficultés à tenir un crayon 
- calligraphie difficile à lire et laborieuse
- mauvaise organisation de son espace physique (pupitre, sac-à-dos, chambre)
- difficultés à transcrire des notes du tableau vers un agenda




Le déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité est associé à la dyslexie dans près de 40% des cas.    De plus, de 3 à 8% des personnes dyslexiques aurait une sensibilité particulière à la lumière qui amènerait des difficultés à bien discriminer les caractères noirs sur fond blanc.



Plusieurs intervenants peuvent nous aider en tant que parent et enseignant si on croit que notre enfant ou que l'un de nos élèves présente des caractéristiques de dyslexie.

AU PUBLIC

Des spécialistes sont parfois disponibles en milieu scolaire (orthopédagogue, psychologue, orthophoniste).  

1-  Une demande d'évaluation sera faite de la part de l'enseignante.

2-  Elle sera remise à la direction qui l'évaluera en comité multi, un comité composé des spécialistes présents dans le milieu scolaire.  

3- Si la demande est approuvée, règle générale, la psychologue rencontrera l'enfant en premier.  Par la suite, l'orthophoniste en fera de même.  Les deux spécialistes établiront ensemble d'un diagnostic ou non de dyslexie par la suite.   Toutefois, les listes d'attente dans les établissements éducatifs publics sont longues.  Il faut s'attendre à plusieurs mois d'attente pour arriver à obtenir une évaluation.

4-  Un plan d'intervention sera créé par l'enseignante et les intervenants avec la collaboration des parents afin de mettre en place des mesures adaptatives répondant au besoin de l'enfant dyslexique. 
(consulter mon article "Pour démêler le vrai du faux sur le plan d'intervention" pour en savoir plus sur les lois régissant ce plan.)

5-  Une fois le plan d'intervention créé, le rôle de chacun sera le suivant:

-  Selon sa disponibilité, l'orthophoniste travaillera avec l'enfant dyslexique en lecture et écriture et pourra pister l'enseignant  pour l'aider à mieux intervenir en classe auprès de lui.  Elle sera en mesure d'établir un programme de rééducation ou de soutien pour les parents à la maison.

- L'orthopédagogue mettra en place des séances pour la prise en main de mesures adaptatives numériques (ordinateur, logiciel par exemple) et lui offrira ses services si un suivi plus serré est nécessaire sur le plan académique.  Elle pourra lui enseigner les stratégies en lecture et les constances orthographiques.

-  Accompagnée par d'autres intervenants scolaires (direction, psychologue, orthophoniste et orthopédagogue si présents dans l'école de votre enfant), l'enseignante construira un plan d'intervention qui prendra en considération la dyslexie et les mesures adaptatives pouvant aider en classe au quotidien pour amener l'enfant à réussir académiquement, à préserver une bonne estime de soi et à diminuer la fatigabilité malgré sa difficulté.

-  La direction de l'école s'assurera que la plan d'intervention créé soit réalisé et s'adapte aux besoins de l'enfant tout au long de son cheminement scolaire.


AU PRIVÉ

Le privé demeure aussi une option très souvent utilisée quand on veut obtenir un diagnostic plus rapide.

- Le médecin de famille peut orienter le parent vers un neuropédiatre ou un neuropsychologue qui peuvent diagnostiquer une dyslexie.   Le médecin verra aussi avec le parent si la prise de médication est nécessaire si un TDA\H est présent en plus de la dyslexie.   

-Le neuropsychologue effectue à lui seul ce que la psychologue et l'orthophoniste réalisent de concert.  Le service de neuropsychologie n'est toutefois pas offert dans les commissions scolaires. Le neuropsychologue parvient à travers quelques rencontres à établir un portrait très détaillé du potentiel de votre enfant à plusieurs niveaux.  Il a la possibilité d'établir un diagnostic clair.  Suite à ce dernier, le neuropsychologue vous référera vers d'autres intervenants parmi les suivants.

- Au public, la psychologue ne fera habituellement que l'évaluation.  Son horaire chargé ne lui permet pas de faire de suivi malheureusement.  La psychologue au privé permettra à l'enfant de discuter de son trouble et de favoriser son estime de soi si elle est atteinte.  Plusieurs enfants dyslexiques développent des troubles anxieux.  Il est important d'y voir très tôt.

-  Même chose pour l'orthophoniste du public qui n'aura que peu de temps dans son horaire pour effectuer un suivi hebdomadaire.  Une orthophoniste au privé devient parfois une nécessité pour instaurer un programme d'aide prolongé et plus constant.





Les spécialistes dont je vous ai parlé qui peuvent vous aider font partie d'un ordre ou d'une association.  Au Québec, il vous sera plus facile de les dénicher à partir des liens suivants:









Abonnez-vous à mon tableau Pinterest sur la dyslexie.

2 commentaires:

  1. Merci pour ce bel article qui résume très bien ce qu'est la dyslexie.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Contente que cela vous ait plus! J'avais le désir de vulgariser et surtout de guider un peu plus le parent ou le nouvel enseignant qui côtoie un enfant dyslexique. Je travaille présentement sur les mesures adaptatives pour plusieurs troubles d'apprentissage. Je crois que vous aimerez!

      Effacer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...