Comment obtenir un rang silencieux (Oui, c'est possible!)

« Le silence est d’or sauf quand on a des enfants… Dans ce cas, il est suspect! »  


Cette citation me fait toujours bien rire chaque fois que je la lis.  Ce cas est effectivement vrai à la maison (les parents comme moi vous le confirmerons!).  Le silence… Ce calme verbal pratiquement utopique à avoir de la part d’un élève, surtout lors des déplacements.  Comment faire pour obtenir le silence dans notre rang de classe?


Notre tolérance est différente face au silence.   Pour les déplacements de mes élèves, respect des autres et discrétion sont nécessaires. C’est tolérance zéro face au placotage lorsque l’on circule dans l’école en temps de classe.  Comment s’y prendre?



Au fil des années, j’ai essayé pas mal de trucs.  Voici ce que vous pourrez appliquer avec constance dès septembre :


  1. La pratique
Saviez-vous que cela prend 21 jours pour intégrer une nouvelle routine? Vous aurez donc compris qu'il vous faudra d'abord vous armer de patience pour obtenir ce que vous voulez de vos élèves au niveau des routines.

Savoir ce que l’on attend de notre groupe doit être clair pour nous pour que cela le soit pour eux.  Même si nos élèves prennent leur rang depuis la maternelle, il faut expliciter ce que signifie pour nous un beau rang même rendu en 6e année.  Par exemple: 
«Je m’attends à ce que le rang se prenne rapidement. J’effectue mon déplacement sans courir et sans parler. Je ne tolère pas le chuchotement. » 

Nos attentes doivent être précises .

De plus, pour éviter les rangs qui s’allongent et n’en finissent plus quand on circule dans l’école, il est bon de déterminer des points d’arrêts dès le début de l’année. Ainsi, on garde le contrôle de notre rang même si on doit traverser l’école au complet pour se rendre au gymnase ou à la bibliothèque!

Pour ma part, je fais pratiquer les rangs plusieurs fois par semaine en septembre.  On se lève, on prend le rang, on se déplace, on revient s’asseoir en classe et… on recommence.  J’effectue aussi des reprises de rangs à répétition si je considère que le déplacement n’est pas à mon goût.  Les élèves me trouvent un peu sévère en début d’année, mais je sais que cela paie.  Je n’ai plus à faire de pratiques de rang dès octobre! Mes élèves savent à quoi s’attendre.


  1. L’imagerie mentale
Il y a quelques années, je suis tombée sur un affichage parlant de déplacement silencieux comme si on avait des orteils en guimauve. Tellement mignon! Je me suis procurée le document sur la plateforme éducative Mille merveilles qui est une source d'inspiration.

Mes élèves ont tout de suite bien rigolé et ont embarqué à pieds joints (en guimauve et sans bruit!) dans cette activité. Un diplôme peut même leur être décerné pour leur bon rang.

On peut marcher en créant d’autres images dans l’imaginaire de nos élèves. Mes élèves de 4e année adorent et embarquent toujours.  Pourquoi ne pas imiter une souris, un ninja, une ballerine, Charlie Chaplin… Les possibilités sont nombreuses.  Il ne faut pas avoir peur de se couvrir un peu de ridicule pour la bonne cause surtout si ça fonctionne!


  1. La comptine
Pour les plus jeunes du préscolaire et du premier cycle, une chansonnette peut vous aider à  retrouver le silence pendant la mise en place du rang juste avant le déplacement. Quand on commence à chanter la comptine, les élèves se mettent en rang. Ce dernier est prêt quand la comptine est terminée.

Merci  au blog « Les p’tites décos deLolo ».

Un petit doigt sur mon front
J’écoute voler un papillon
Un petit doigt sur mon nez
J’écoute voler un perroquet
Un petit doigt sur ma joue
J’écoute voler un hibou
Un petit doigt sur mon oreille
J’écoute voler une abeille
Un petit doigt sur le menton
J’écoute voler un bourdon
Un petit doigt sur la bouche
J’écoute voler une mouche…
Chut!


  1. Le renforcement positif
Récompenser et valoriser les bons comportements est aussi très gagnant. On instaure en début d'année un concours pour le meilleur rang. Le grand prix? Un 5 minutes de récré de plus par exemple ou du temps libre en classe.  On félicite et on nomme même un champion du rang.  On met l'emphase au maximum au début de l'année pour montrer que c'est vraiment important pour nous.  Notre système d'émulation peut aussi inclure une clause concernant la prise des rangs.



Selon les écoles, les consignes au niveau du silence dans les rangs et les déplacements peuvent varier.  Il est primordial de les connaître avant d'entamer notre suppléance ou notre stage.  Entre-t-on sans parler? Le chuchotement est-il permis? Quel comportement est attendu dans les corridors? Des questions que l'on peut poser à la secrétaire ou aux collègues que nous côtoieront dans la journée.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...