Travailler en équipe en classe, un tracas? Pas tant que ça!

Le temps est venu de travailler en classe et au lieu de faire réaliser la tâche individuellement, on aurait le goût de faire différent.  Et si  je les faisais travailler en équipe aujourd'hui?


Aussitôt cette idée énoncée, on éprouve déjà un léger vertige qui nous envahit. On regrette presque cette pensée et s'en suit une myriade d'interrogations:
- Comment vais-je choisir mes équipes?
- Va-t-il y avoir des élèves qui vont se sentir rejetés quand les équipes seront formées?
- Est-ce que mes élèves vont bien accomplir la tâche demandée?
- Vais-je devoir faire de la discipline et recentrer mes élèves sur leur travail constamment?


Finalement, faire travailler en équipe, quel tracas! Et bien, pas tant que ça! Pour éviter de nous faire regretter d'avoir choisi ce mode de fonctionnement, mieux vaut être organisé pour ne pas se faire organiser!



Je vous partage quelques pistes qui ne vous feront plus craindre le travail en équipe en classe.


1. Choisir le travail adéquat
Tel Boucle d'or qui choisit son bol de gruau avec soin, il faut absolument se questionner sur la tâche sélectionnée.  Est-elle trop facile, trop ardu ou juste parfaite?  Il est important de bien sélectionner le travail que l'on demande à nos élèves lorsque vient le temps de travailler en équipe.  Il doit être assez facile pour être réalisé de façon autonome et ne pas nécessiter un support de l'adulte trop constant. Il doit comporter aussi des défis pour stimuler les élèves plus rapides sans décourager les autres.


2. Donner des consignes claires
Cela semble simple, mais le succès d'un bon travail d'équipe est la clarté des consignes AVANT le travail.

Consignes sur le travail
On explique la tâche à accomplir et donnant une période de questions avant de commencer.  


Consignes sur la durée
On fournit aux élèves le temps requis pour la passation du travail.  On peut même l'inscrire au tableau.  Pour ma part, j'utilise toujours le chronomètre sur mon TNI. Cela amène l'équipe à se concentrer car les balises sont précises.


Voici aussi un site super avec plein de chronomètres variés et amusants



Consignes sur le travail d'équipe
Qu'est-ce que ça veut dire travailler en équipe? Être placé à deux, trois ou quatre? Pour certains élèves, c'est effectivement cela.  Ils travaillent en parallèle, n'ont pas toujours le même rythme. 

Nous avons tous observé à un moment ou à un autre une équipe où un élève fournit les réponses à son coéquipier.  Frustrant pour l'élève qui nourrit, pas très enrichissant pour celui qui transcrit les réponses sans réfléchir.

Pour éviter que le travail d'équipe ne soit pas stimulant, il est important, dès les premiers moments de ce type de fonctionnement en début d'année, de clarifier ce qu'est le travail d'équipe tous ensemble:
- Qu'est-ce qu'un travail d'équipe efficace?
- Qu'est-ce que l'on n'aime pas lorsque l'on travaille en équipe?
- Qu'est-ce que l'on apprécie de ce type de fonctionnement?
- Comment peut-on rendre notre tâche agréable et efficace?

Les élèves nous trouvent souvent de très bonnes solutions et idées. Ils sont impressionnants!  À chaque année, j'établis mes règles en fonction de mon groupe et de leurs propositions et les garde affichées tout au long de l'année.  J'y reviens au besoin.

De plus, j'ai déjà utilisé des cartons de tâches pour chaque membre pour les travaux en équipe de 4 ou plus:
- Responsable du temps
- Responsable du silence
- Responsable du matériel
- Responsable de la tâche


3. Circuler en classe
Quand je circule pour aider ou voir au bon fonctionnement des équipes, j'observe les diverses problématiques auxquelles elles font face.  Si un questionnement est fréquent auprès des équipes, je fais un temps d'arrêt pour expliquer à nouveau, recentrer sur la tâche ou donner des indices. Cela m'évite les baisses de motivation et les moments d'inattention.  


4. Varier les regroupements
Chaque enseignant a ses méthodes pour sélectionner ses équipes.  Pour ma part, je ne laisse jamais mes élèves choisir leur équipe.  Jamais?  Non, jamais. Je m'explique.  

En début d'année, j'axe beaucoup sur le fait que nous formons tous ensemble une grande équipe.  Nous avons nos forces, nos faiblesses. Nous devons apprendre à nous connaître et apprécier tout ce qui nous façonne en tant que groupe.  Nous devons nous découvrir et nous apprivoiser.  Quel meilleur moyen pour y parvenir que de travailler avec tous les élèves! Oui, tous les élèves: filles ou garçons, forts ou faibles, francophones ou allophones. Quelle richesse que celle d'apprendre à tous nous connaître!

Vous vous souvenez du sentiment d'être le dernier choisi?  De ne pas se sentir inclus?  Ça me fendait le coeur de voir certains de mes élèves craindre les travaux d'équipe.  En choisissant moi-même au hasard les regroupements, je n'ai plus cette terreur dans leurs yeux.  Ils n'auront pas à choisir, à se faire choisir en dernier ou à se sentir rejeté.

Honnêtement, les enfants réagissent la première semaine et tout s'estompe par la suite.  Ils savent que ce sera comme ça, point.  Pas de commentaires négatifs ou de soupirs ne sont tolérés.  Si tel est le cas, on travaille seul.  Je n'ai eu qu'à une ou deux reprises à intervenir dans ce sens, sans plus.


Choix des regroupements  




SÉLECTIONNEUR DE BELLES FACES
J'ai créé un sélectionneur de "belles faces" comme l'a baptisé ma collègue, un Notebook pour jumeler mes élèves.  Vous n'avez qu'à  inclure une page "Random image chooser" ou "Random word chooser".


Ensuite, vous n'avez qu'à inscrire les noms de vos élèves ou glisser leur photo et modifier le nombre d'équipes que vous désirez. C'est génial! L'ordinateur a choisi et pas nous :)







BÂTONNETS
Un bâtonnet de popsicle par élève dans un bocal, et voilà!  On s'en sert pour la sélection des élèves au besoin et pour les regroupements.


FAMILLE D'ANIMAUX
Dans une enveloppe, on insère des images d'animaux. La quantité d'élèves dans une équipe déterminera le nombre d'images semblables à mettre dans l'enveloppe.  Tout comme on choisira la variété d'animaux différents selon le nombre d'équipes dont on a besoin. Ex: 6 équipes de 4 (4 poules, 4 chiens, 4 chats, 4 vaches, 4 cochons, 4 singes).
On demande aux élèves de piger. À notre signal, ils se mettent tous à imiter le cri de leur animal pour retrouver leur équipe.  Trop drôle!


BINGO
Je me suis achetée un boulier de bingo il y a quelques années. Bon investissement! J'insère les boules aux numéros des élèves dans le boulier et je procède au tirage.  J'adore l'ambiance que cela crée.  Ils ont vraiment hâte de savoir qui sera leur camarade pour l'activité! 


5. Revenir sur le travail exécuté
Une fois le travail terminé, on doit faire un retour collectif sur notre période coopérative:  points positifs, négatifs, à améliorer.  J'aime inclure "la découverte du jour" (un talent ou une force d'un camarade) et souligner les efforts observés chez certains élèves pour améliorer leur travail collaboratif.  



Vous êtes maintenant outillé pour privilégier le travail d'équipe dans votre classe et surtout l'apprécier!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...