Dédramatiser la vaccination en 4e année


Tous les enseignants de 4e année savent de quoi je parle!  La vaccination angoisse plusieurs de nos élèves et ils craignent véritablement d'en mourir et je n'exagère même pas...  

Les enseignantes se transforment alors en infirmière l'espace d'une journée et tentent de calmer et dédramatiser la situation pour garder un certain contrôle sur leur groupe juvénile en proie à la panique.

La peur des piqûres est grande chez les enfants.  Un enfant sur 10 aurait même la phobie des aiguilles.  Il faut savoir que le carnet de vaccination québécois comprend déjà près d'une quinzaine de vaccins lorsque les enfants atteignent l'âge de 9 ans.  De plus en plus conscients, les enfants ont parfois vécu de mauvaises expériences et développent même une anxiété les empêchant de faire face à la dite piqûre!

J'ai dû à maintes reprises aller calmer certains de mes élèves, les prendre dans mes bras et même les bercer pour tenter de les amener à se contrôler.  Crises de larmes et agressivité les envahissent.  On ne les reconnaît plus tant la terreur s'est emparée d'eux.

À chaque année, c'est le même scénario.  En plus, ils savent que deux injections sont nécessaires (hépatite et cancer du col de l'utérus, maintenant même pour les garçons depuis cette année.  Mon garçon pourrait vous parler de cette injustice selon lui!) et en plus, deux fois dans l'année.   Mes enfants étant passés par là et mon dernier attentant son dernier vaccin à la fin avril comme un condamné à mort son bourreau, j'ai plus d'un tour dans mon sac pour les aider à contrôler leur peur.


1.  Explications sur les effets du vaccin

Rien ne sert de mentir aux enfants.  Ils nous en voudront de ne pas avoir dit la vérité sur la situation.  Mieux vaut leur mentionner que cela fera un peu mal.  Ils ressentiront un pincement et probablement une chaleur et une lourdeur dans leur bras, mais cela s'estompera en peu de temps.   Il est bon de les questionner: De quoi as-tu peur exactement?  À quoi servent les vaccins selon toi?  As-tu des trucs pour mieux contrôler ta peur?

On peut aussi les renseigner sur les vaccins en puisant de l'information dans le guide de vaccination du Gouvernement du Canada.




2. Lecture d'un roman sur le sujet 

Mineurs et vaccinés d'Alain M.Bergeron
Un must pour rire un peu et se décontracter avant le fameux vaccin.  Je le lis à chaque année à mes élèves. Ils adorent! La lecture est tout de même assez rapide et très amusante.  On y parle de Dominic et de ses copains qui se montrent très stressés par le vaccin de l'hépatite qu'ils doivent recevoir aujourd'hui à leur école.  On se rend compte que l'on imagine souvent les pires scénarios pour finalement rien du tout!




 Un vaccin pour quoi faire? d'Angèle Delaunois

En compagnie du professeur Ombilic, les élèves vont découvrir où et comment on fabrique un vaccin, à quoi il sert et comment leur corps réagit une fois qu’il est injecté. Ce guide va aussi les aider à comprendre à quel point les vaccinations sont nécessaires, car en les protégeant par un vaccin, on protège également tous ceux qui les entourent. Cela vaut la peine d’avoir peur durant quelques secondes!



Un Câlingouin pour ton premier vaccin

Édité au Québec, cet album, premier d'une série, présente Câlingouin, un maringouin qui ne pique pas les humains... ce qui fait beaucoup rire ses amis. Malgré tout, Câlingouin suit ses valeurs et décide de continuer à faire le bien. Il devient médecin et pique à sa façon, il donne des vaccins.  Ce livre fut écrit pour dédramatiser la fameuse piqûre et épauler aussi les enfants malades qui doivent en subir de nombreuses.
Pour une clientèle de 4-7 ans surtout, mais on peut toujours utiliser l'album pour une lecture rapide en groupe avec nos plus grands en même temps qu'on voit la structure de l'album avec eux.




Louis Pasteur
Album-documentaire sur la découverte de la vaccination par Louis Pasteur.  Pour comprendre où tout a commencé et des changements majeurs que la vaccination a entraînés dans notre vie.










Le pharmachien


Un guide médical loufoque, mais rempli de vérités expliquées aux adultes de manière rigolote.  Je l'ai reçu en cadeau et tout en apprenant, j'ai vraiment ri un bon coup!  


Une section est réservée au fameux vaccin.  On peut s'en inspirer pour rire un peu tout en éduquant les enfants de façon plus simple sur les bienfaits du vaccin.


Extrait du contenu de son livre pour vous donner une idée!





3. Présenter un vidéo sur la vaccination aux élèves


Le site français 1jour1actu présente une animation sur le vaccination.

Il en présente aussi un sur Louis Pasteur, l'inventeur du vaccin.




Pourquoi je dois me faire vacciner?  Adibou, aventures dans le corps humain





Un classique: Il était une fois la vie!  
Un dessin animé de mon enfance portant sur la vaccination.




4.  Donner des trucs aux élèves pour atténuer leurs craintes

-  On peut apporter un toutou en classe pour qu'il nous accompagne durant la vaccination.

- Le matin du vaccin, on met une musique douce d'ambiance et on tamise les lumières.  On prévoit une activité de lecture ou au calme qui occupera les élèves et ne les excitera pas inutilement.
  
-  Il est possible d'utiliser une solution topique pour anesthésier la peau à la maison avant la vaccination. Ces produits sont offerts dans la plupart des pharmacies; il suffit de suivre les directives de l’emballage. Vous pouvez aussi essayer de placer une poche de glace sur la peau quelques minutes avant la piqûre.

- On propose aux élèves de fermer les yeux et de détourner leur tête au moment de l'injection.

-  On travaille la respiration, la détente et la résilience en s'appuyant sur des techniques de pensée positive et de relaxation.  Le réseau de santé de l'est de l'Ontario a mis en ligne de belles ressources pour les jeunes.  Leur programme Mindmastesr2 s'adresse plus précisément aux enfants de 9 à 12 ans.

-  On prévoit une récompense pour nos élèves pour les féliciter.  Un petit quelque chose comme du temps libre, une période-récompense ou une récré prolongée pourra certainement leur plaire.




Je crois que vous avez tout en main pour faire de cette vaccination un moment moins traumatisant et plus positif avec vos élèves ou même vos propres enfants!  Courage! 



Follow my blog with Bloglovin

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...