L'ABC de la parfaite suppléance


Dans notre parcours en éducation, nous avons majoritairement tous déjà passé par le passage obligé de la suppléance.  Nous avons vécu de ces journées merveilleuses qui nous donnaient le goût d'avoir notre classe à nous, enfin.  À d'autres moments, nos suppléances étaient catastrophiques et nous poussaient à nous requestionner sur notre métier.  Avec humour, j'en avais même dépeint une des miennes dans un précédent article "Fait vécu: une journée de suppléance infernale et... formatrice"



Mais qu'est-ce qui influencent tant nos journées de suppléance?  Qu'est-ce qui les rend si faciles ou si ardues?  Les élèves? Notre manque d'expérience?  Qu'est-ce qui en garantit son succès?


On ne se le cachera pas: bien souvent, ce n'est une question de préparation.  Pour que ce soit gagnant, c'est-à-dire que le suppléant quitte avec le sourire et que l'enseignant revienne avec le sien,  l'organisation de part et d'autre est nécessaire.  Cela évite malentendus et même frustrations.    

Suite à quelques échanges sur les réseaux sociaux récemment, je désire apporter ma petite contribution pour faciliter la suppléance tant pour le suppléant que pour l'enseignant qui se fait remplacer.  Plusieurs commentaires constructifs m'ont mis la puce à l'oreille pour créer un article récapitulatif qui sera un aide-mémoire efficace, je l'espère. Je me fais donc la messagère!  



Moi, suppléant dans votre classe pour la journée, apprécie quand:

-  tout le matériel de la journée se trouve bien à la vue sur le bureau à mon arrivée (car chercher partout dans votre matériel me rend mal à l'aise et le stress de la journée ne me permet pas toujours de voir aussi clair).

-  un horaire détaillé de la journée m'a été préparé (avec les heures, les surveillances, les cours).

-  la façon de prendre les absences du matin m'est expliquée (certains fonctionnent avec des fiches, des feuilles, GPI... Tant d'écoles, tant de façons de faire.)

-  la liste d'élèves est à portée de main.

-  un détail de votre classe peut être consulté (particularités, allergies, troubles spécifiques).

-  le nom d'un collègue ou d'une ressource m'est laissé sur la planification en cas de pépin.

-  le nom d'un élève de confiance m'est donné pour qu'il me guide dans les routines de la journée.

-  les attentes au niveau de la correction sont précises et adaptées au temps de présence école.

-  les photocopies sont déjà faites (cela m'évite de dompter une photocopieuse inconnue et parfois défectueuse le jour de la suppléance).

-  aucune nouvelle notion ne devra être enseignée (oui, je suis qualifiée, mais le défi est déjà grand).

-  on me propose plus de matière que pas assez et qu'on m'indique ce qui est moins important si j'ai à choisir (parce que les journées étant imprévisibles, je me sentirai mal si je n'ai pas pu tout voir...)

-  j'ai un peu de flexibilité dans la journée pour insérer une activité spéciale qui me permet de récompenser les élèves (lire une histoire, temps libre, coloriage, blagues, jeux de groupe...).

-  le code de photocopie et de l'accès internet me sont laissés (on ne sait jamais!).

-  votre courriel m'est fourni si cela ne vous dérange pas pour que je puisse vous contacter si besoin (mais seulement pour résumer ma journée ou vous relater un événement particulier qui s'est produit, pas pour vous déranger durant la journée!)

-  une clé USB des manuels numérisés est mis à ma disponibilité (pour les suppléants super techno si vous l'êtes aussi comme enseignant!)

- des craies sont à ma disposition (car je ne suis peut-être pas à l'aise avec un TNI et que des problèmes techniques sont possibles).

-  les corrigés me sont donnés (je veux vous aider et bien faire, mais je me sens plus à l'aise avec les corrigés en main).

-  le système d'émulation de classe m'est brièvement expliqué et que je peux m'en servir.

- on indique si des déplacements seront nécessaires pour les cours des spécialistes (anglais, musique, éducation physique).

-  un plan de la cour d'école est affichée en classe pour que l'on puisse s'y référer.

-  de petits mots courtois se retrouvent sur la suppléance (Un p'tit bonjour, bonne journée.  C'est moins impersonnel et ça fait du bien!) 




Moi, enseignant de la classe où vous passez la journée, apprécie quand à mon retour:

- un compte-rendu détaillé m'est laissé (absence, matière vue ou non, ce qui fut facile ou difficile à faire).

- des commentaires honnêtes me sont donnés sur le déroulement de la journée et le   comportement de mes élèves (Je ne mettrai pas en doute votre compétence, mais je veux avoir l'heure juste sur ce qui s'est passé).

- des points positifs me sont écrits, même si la journée ne fut pas la meilleure. (Ça me permet de faire un retour et de récompenser ceux qui se sont bien comportés).

-  les pupitres sont bien placés et propres (Mon retour est plus léger!).

-  le matériel utilisé en cours de journée est rangé.

-  le tableau est effacé  (Et oui, il reste encore des tableaux verts dans les classes!  S'il est lavé, je suis littéralement sous le charme et flotte sur un nuage :))

-  mon bureau est bien rangé pour que je commence bien ma journée.

-  j'ai votre nom complet et vos coordonnées sur le compte-rendu (parce que si vous avez suivi l'ABC de la parfaite suppléance, j'adorerais vous ravoir et en parler à mes collègues et à la secrétaire!  Et si j'ai moi aussi suivi cet ABC, vous aimerez revenir dans ma classe!)





En bref, il faut se rappeler être déjà passé par là pour préparer une planification qui guidera le mieux possible le suppléant à travers sa journée.  Il faut savoir que l'enseignant absent n'a peut-être pas eu la possibilité de se préparer d'avance (urgence ou maladie) et que la débrouillardise est souvent de mise.  On a une petite trousse de suppléance sous le bras pour palier à toutes éventualités!  Mais plus que tout, il faut se souvenir qu'enseigner à nos cocos n'est pas une mince tâche et qu'ils peuvent nous organiser rapidement si on ne l'est pas!  


De plus, je crois qu'il serait important d'aborder le sujet au sein de votre équipe-école.  Y a-t-il un système mis en place pour les suppléances?  Dans mon école, un duo-tang rouge bien voyant est laissé sur le bureau de chaque enseignant.  Il comporte la liste d'élèves, des fiches vierges pour les absences, un guide pour les situations d'urgence (feu, confinement), les consignes pour les différents postes de surveillance, le plan de la cour, quelques documents à faire photocopier pour les élèves si un plan B est nécessaire.  Cela sécurise tout le monde, y compris la secrétaire qui doit parfois faire des pieds et des mains pour dénicher un suppléant à brûle-pourpoint sans grand préavis.



Soutenons-nous dans notre quotidien et faisons preuve d'empathie envers nos collègues présents ou futurs :)



Je suis tombée sur de superbes documents bien aidants sur le blogue des idées de madame Roxanne.  Elle a créé deux magnifiques guides qui seront fort utiles pour les professeurs et les partage gracieusement.










4 commentaires:

  1. Wow, très très pertinent. Mes années de suppléance ne sont pas très loin derrière moi et j'ai eu de très belles journées et d'autres catastrophiques! Ce qui faisait la différence pour moi c'était l'équipe-école. Quand un groupe est difficile c'est toujours agréable de savoir qu'on peut compter sur l'enseignant(e) de la classe voisine.

    RépondreEffacer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi. Je me fais toujours un point d'honneur d'aller me présenter à la suppléante qui remplace une de mes voisines. Je lui dis être présente en cas de besoin et de ne pas se gêner si elle a des questions. Je crois qu'on commence mieux la journée quand on se sent appuyée!

      Effacer
  2. Je viens de découvrir ton blogue rempli de belles ressources. Je viendrai faire un tour plus approfondi pour découvrir des perles cachées. À bientôt!

    RépondreEffacer
  3. Woww, merci pour les bons mots et le partage de mes guides! J'aime bien que tu dise que mes créations sont mignonnes et bien conçues, merci!
    Pour ma part, j'ai beaucoup aimé ton article. Ca résume assez bien ce que j'attends des enseignants que je remplace, surtout dans les nouvelles écoles. On est tellement insécurité et stressés à notre arrivée, si la planification est impeccable, ça aide vraiment beaucoup!
    Je vais ajouter un lien vers cet article près de mes guides, je l'ai bien aimé!

    RépondreEffacer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...