Rendre la grammaire amusante?

Notre belle langue française est si complexe...  L'enseigner à nos élèves est un défi, la rendre intéressante un belle problématique, la rendre amusante un casse-tête:)

Les exerciseurs sont bien entendus présents dans la majorité des cahiers mis à notre disposition, mais peu d'entre eux exploitent le français de façon ludique et active.  Au fil des années, j'ai tenté de trouver des manières diversifiées de présenter les notions grammaticales au programme par le jeu. 

Je vous propose mes deux préférés!

La phrase dans le front

Cette activité est parmi mes plus appréciées!  Tous les mots d'une phrase sont inscrits sur de petits cartons.  Je fais venir à l'avant un élève par mot et le leur colle avec de la gommette.  Vous pourriez aussi utiliser des post-its.  Fous rires garantis:)

Par la suite, les élèves doivent regarder le mot collé dans le front de leurs camarades et reconstruire la phrase dans l'ordre sans se parler.  On rit un bon coup encore!

Quand la phrase est reconstituée, nous l'analysons tous ensemble.  Tout d'abord, chaque enfant doit choisir un carton coloré sur lequel j'ai inscrit les classes de mots à l'étude et le tenir devant lui pour que tous les élèves voient bien.  Ensuite, nous trouvons le verbe en l'encadrant par "ne...pas".  Pour cette étape, j'ai deux petits bâtons de bois sur lesquels j'ai inscrit les deux mots.  Très amusant car je passe chaque élève en leur affichant "ne...pas" entre les deux oreilles afin de découvrir le verbe!

Quand le verbe est trouvé, on cherche le sujet.  L'élève étant le verbe doit alors crier: "Qui est-ce qui (verbe de la phrase)?".  Ensuite, on passe au groupe sujet, au groupe verbe et au groupe complément.  Vous devriez voir les enfants quand je leur montre que ce dernier groupe est déplaçable et effaçable.  Je les fais danser de part et d'autres de la phrase pour leur montrer que le sens ne sera pas altérer.  Un moonwalk grammatical quand le coeur me le dit!

VARIANTES

-  J'ajoute aussi parfois des phrases plus complexes nécessitant l'utilisation de virgules.  Un petit bâtonnet sur lequel j'y ai collé la ponctuation est alors remis aux élèves qui partent en recherche de sa position dans la phrase.

-  Pourquoi ne pas modifier les phrases?  On peut introduire des élèves dans la phrase en leur proposant d'inscrire sur un post-it un mot contribuant à l'enrichissement de la phrase (adverbe, adjectif par exemple).

- La formulation de question peut aussi se faire.  On ajoute un mot interrogatif et le point d'interrogation.  On observe ce qui se passe dans la phrase.  Y a-t-il des mots qui changent de place?  Y en a-t-il qui ne sont plus présents dans celle-ci?

Je peux vous assurer que les élèves se rappellent très rapidement des diverses notions!



Chasse aux mots

En équipe de 4-5 personnes (souvent les îlots de travail), les élèves partent à la recherche de certaines classes de mots dans leur liste orthographique (voir document gratuit juste ici).

Les défis peuvent être variés.  Par exemple, on peut leur demander de trouver des noms, des adjectifs qui se terminent par eux, des adverbes ne se terminant pas par ment, des verbes de divers modèles, des conjonctions, des prépositions, des pronoms...

Ils ont un temps limite et une petite récompense en bout de ligne.  Voyez ce que vous pourriez donner comme motivateur selon votre système d'émulation en classe.  Les élèves sont très engagés et attendent avec impatience le prochain défi!



Et vous, avez-vous des jeux ou activités amusantes 
que vous aimeriez partager?

1 commentaire:

Merci beaucoup pour votre commentaire! J'apprécie que vous preniez le temps de m'écrire un petit mot.